septembre 29

Le CV de Dieu avec Jean-François Balmer et Didier Bénureau - **


de :

mise en scène :

lieu :

horaires : jusqu'au 06/01/2019, 16h ou 19h

avec : ,

Deux excellents comédiens, Didier Bénureau et Jean-François Balmer, jouent, voire surjouent quelques scènes peuplées de jeux de mots, dans lesquelles Dieu se justifie des imperfections du Monde et expose quelques arguments farfelus sur ses difficultés de construction. On assiste plus à une énumération de scénettes – mais n’est-ce pas un peu cela un CV – qu’à une vraie pièce à la construction ciselée (en dehors des transitions entre les jours en voix off). Peut être est-ce le fait de l’adaptation.
L’ensemble reste drôle et divertissant !

Le ciel était fini, la Terre était finie, les animaux étaient finis, l’homme était fini.

Dieu pensa qu’il était fini aussi, il sombra dans une profonde mélancolie. Il ne savait à quoi se mettre. Il fit un peu de poterie, pétrit une boule de terre, mais le coeur n’y était plus. Il n’avait plus confiance en lui, il avait perdu la foi. Dieu ne croyait plus en Dieu. Il lui fallait d’urgence de l’activité, de nouveaux projets, des gros chantiers. Il décida alors de chercher du travail et, comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae et fit une lettre de motivation. Le C.V. était imposant, la lettre bien tournée, sa candidature fut immédiatement retenue. Dieu fut convoqué sur Terre, au siège d’un grand groupe, pour une semaine de tests et d’entretiens divers. D’après le roman de Jean-Louis Fournier paru aux Editions Stock en 2008.

Ecrit le 29 septembre 2018 dans les catégories Adaptations, Théâtre contemporain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *