septembre 19

Françoise par Sagan - ***


de :

mise en scène :

lieu :

horaires : jusqu'au 10/11/2018, selon les dates 19h, , Espace andré malraux (95), Théâtre de saint maur - salle rabelais (94)

avec :

“La culture est ce qui reste quand on ne sait rien faire.”

Sagan se raconte sans prétention, avec une drôlerie presque naïve et une tendresse désespérée pour l’âme humaine.

“Mon passe-temps favori, c’est laisser passer le temps, avoir du temps, prendre son temps, perdre son temps, vivre à contretemps.”

Composé d’extraits d’interviews, ce monologue prenant se relève un très juste assemblage d’anecdotes sur sa vie et de pensées sur la vie, l’argent, l’amour, la célébrité, la paresse, la société… Et l’angoisse ultime de la mort.

“Si tout était à recommencer, je recommencerais bien sûr, en évitant quelques broutilles : les accidents de voiture, les séjours à l’hôpital, les chagrins d’amour. Mais je ne renie rien.”

Et Caroline Loeb, superbement mimétique, fait revivre cette grande écrivaine. A voir !

Caroline Loeb se glisse dans les mots Sagan, l’insoumise, et s’approprie sa parole libre.

À partir des textes des interviews de Françoise Sagan, Je ne renie rien (éd Stock), Caroline Loeb tisse un monologue dans lequel l’auteure de Bonjour Tristesse se révèle avec toute sa tendresse, son intelligence féroce, et son humour subtil. Émouvante, drôle, lucide et implacable, Sagan nous parle de son amour absolu pour la littérature, de la fragilité des hommes, de l’importance du désir, de son dédain pour l’argent, de sa passion pour le jeu, et de la mort en embuscade. Accompagnée par Alex Lutz qui la met en scène, la comédienne incarne de manière étonnante cette passionnée de la vie, toujours sur le fil du rasoir.

Ecrit le 19 septembre 2018 dans les catégories À ne pas manquer !, Théâtre contemporain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *