avril 15

Constellations - ****


de :

mise en scène :

lieu :

horaires : jusqu'au 14/05/2016, 17h ou 20h30

Voir sur : site du théatre

avec : ,

Dans un système quantique, la logique usuelle n’est pas de mise et il existe(rait), suivant des modèles mathématiques, des mondes parallèles, que les astrophysiciens nomment « multivers » (univers multiples).

Roland (Christophe Paou) est apiculteur. Marianne (Marie Gillain) est astrophysicienne. Ils se rencontrent lors d’un barbecue organisé par un ami et vont vivre une histoire d’amour. Ou peut-être plusieurs ? Par de fines variations de ton, d’humeur ou de réaction des personnages, l’intrigue avance, doucement, puis recule pour donner un autre point de vue et une autre vision de l’action. Ainsi, ou l’inverse : Roland abordera Marianne timidement ou avec hardiesse, avec finesse ou lourdement et celle-ci répondra avec intérêt ou dédain, poursuivant ou non la conversation ; Roland rentrera tard un soir et donnera une excuse avec gêne ou emportement et Marianne lui avouera l’avoir trompé, avec tact ou cynisme ; ils se sépareront amicalement ou avec violence…

Si le cours du passé est ainsi exploré, une scène revient sans cesse : Marianne essaie de parler mais ne trouve plus ses mots et se prépare… L’avenir aurait-il toujours le même aboutissement quel que soit le chemin ? Qu’est-ce vraiment que le temps et l’espace ? Si nous avons l’impression de faire des choix, le sont-ils vraiment ?

Posés, comme par un hasard heureux – tel la vie dans l’univers -, sur un disque aux multiples cercles concentriques (tel un système solaire ou une galaxie), nos deux comédiens déploient une virtuosité particulière dans l’interprétation de ce dialogue aux nombreuses répétitions séquencées par des retours arrières. Pris dans un mélange d’émotions, d’attitudes et de perceptions, dans la salle du Petit Saint-Martin assez sombrement éclairée, on suit les mystères peu à peu révélés de cette histoire qui nous entraine de l’apiculture à la mécanique quantique sur le chemin du temps !

Une pièce quantique !

Ecrit le 15 avril 2016 dans les catégories À ne pas manquer !, Théâtre contemporain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *