décembre 23

L’Avare - ***


de :

mise en scène :

lieu :

horaires : Du 02 octobre 2015 au 02 janvier 2016

avec : , , , , , , ,

Valère s’est introduit en tant qu’intendant chez Harpagon, avare notoire, pour se rapprocher de sa fille qu’il aime, Elise. Le frère de cette dernière, Cléante, est quant à lui amoureux de Marianne. Au moment où ceux-ci s’apprêtent à annoncer leur volonté de mariages réciproques, Harpagon, amoureux de son argent et ne recherchant que son gain, projette tout autre chose pour lui et ses enfants…

Jean-Louis Martinelli réussit le pari d’une mise en scène contemporaine et dynamique de cette pièce écrite en 1668. Jouée en costumes de ville et donnant une ambiance « mafia » (les valets ressemblent à des hommes de mains, Harpagon s’habille en « vieux séducteur à lunette noir » pour séduire Marianne, le commissaire ressemble à Navaro…), cette adaptation apporte une dose d’humour et de fraicheur par son décalage bien étudié.

Dans le décor aux murs en bois et volets à persiennes d’une maison bourgeoise dont il est le centre, entouré d’une troupe de comédiens dynamiques, Jacques Weber (Harpagon) évolue – avec droiture et dignité mêlée d’une pointe de mélancolie – du manipulateur hypocrite au pauvre diable, que son obsession pour la possession de l’argent aveugle et rend malgré tout dupe des bonnes paroles flattant son avarice.

Une version modernisée, drôle et bien orchestrée qui permettra à tous de découvrir ou redécouvrir avec plaisir une pièce qui a trop souvent un arrière-goût « scolaire » !

Ecrit le 23 décembre 2015 dans les catégories À ne pas manquer !, Théâtre classique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *