avril 18

Les Rivaux - ***


Une comédie à la Molière ou à la Goldoni, avec touche de Shakespeare, rivalités amoureuses et quiproquos, dans un décor de rideaux glissants peints. Coup de chapeau à l’adaptation et à Catherine Salviat pour l’interprétation drolatique de Mrs Malaprop, personnage qui maltraite le language du haut de son snobisme. Une pièce romanesque versant un regard ironique sur la société de fin époque !

A la source d’une idylle vécue dans sa jeunesse, Sheridan puise tous les ressorts de cette comédie romanesque : rivalités entre soupirants, duels, jalousies, enlèvements, valse des sentiments… ici les passions se jouent entre l’austérité hilarante d’une tante, véritable dragon femelle, et le franc-parler insolent des valets ! Avec sa dizaine de personnages, cette comédie donne aux Athévains l’occasion de célébrer pleinement l’esprit de troupe qui est le leur depuis l’origine : Anne-Marie Lazarini confiera ces rôles à des compagnons ayant partagé l’histoire de la compagnie en différentes saisons. Elle retrouvera aussi l’esprit de la comédie, celui qui traversait déjà Le Timide au Palais de Tirso de Molina, Les Amoureux de Goldoni, ou plus récemment Chat en poche de Feydeau… et cette distance merveilleuse au texte qui est la marque des grands auteurs.

Ecrit le 18 avril 2019 dans les catégories À ne pas manquer !, Théâtre classique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *