janvier 19

Amok - ****


de :

mise en scène :

lieu :

horaires : jusqu'au 22/05/2016, 17h30 ou 19h

Voir sur : site du théatre

avec :

Au cours du déchargement d’un navire en provenance de Malaisie, un passager se jette à l’eau avec l’une des caisses.

Dans le noir de la nuit, à l’avant du pont, un homme raconte sa vie. Il est médecin et après avoir dérobé l’argent dans la caisse de son hôpital pour entretenir une amante, il est contraint de partir aux colonies pour se faire oublier. Très vite le climat tropical et la vie dans un village reculé le fond sombrer dans la dépression et l’alcoolisme. Il continue néanmoins à soigner la population locale lorsqu’un jour une femme venue de très loin surgit pour se faire avorter contre une forte somme d’argent… Avide avant tout de la reconnaissance des malades et face à cette femme hautaine et méprisante qu’il se prend soudain à désirer et qui ne veut en aucun cas avoir l’air de le supplier, il refuse de pratiquer l’opération et la chasse…

Alexis Moncorgé, portant petites lunettes rondes et gilet de flanelle, nous plonge, avec une colère rentrée et un regard proche de la folie, dans le bouillonnement intérieur de ce médecin poursuivant aveuglement son but tel ces opiomanes malais pris parfois de crises de démence meurtrière (les Amoks)…. Rongé par le remord de son orgueil et de son désir qui l’ont empêchés de voir la détresse réelle de cette femme adultère, et, aveuglé par son obsession de la sauver par tous les moyens, il ira jusqu’à la ville lointaine pour tenter de la retrouver.

Une féroce adaptation de cette nouvelle de Stefan Zweig !

Ecrit le 19 janvier 2016 dans les catégories À ne pas manquer !, Seul(e) en scène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *