juillet 1

Le cercle des illusionnistes - ***


Habille fiction historique passionnée mêlant les vies de Robert Houdin et de Georges Méliès pour raconter une histoire de la magie et du cinéma. Bien que plus didactique que le Porteur d’histoire, cette pièce nous entraîne sur les traces des précurseurs de la magie dans un enchaînement de scènes contemporaine et de flashbacks. Les comédiens glissent d’une époque à une autre dans un ballet de décors. Un bon divertissement !

En 1984, alors que se déroule le championnat d’Europe des Nations, Décembre vole un sac dans le métro.

Dans le sac, il trouve la photo d’Avril jolie. Il la rappelle, ils se rencontrent dans un café. Il va lui raconter l’histoire de Jean-Eugène Robert-Houdin, horloger, inventeur, magicien du XIXe siècle. Cette histoire les mènera tous deux sous le coffre de la BNP du boulevard des italiens, dans le théâtre disparu de Robert-Houdin, devant la roulotte d’un escamoteur, derrière les circuits du Turc mécanique, aux prémices du kinétographe, et à travers le cercle des illusionnistes.

Ecrit le 1 juillet 2018 dans les catégories À ne pas manquer !, Théâtre contemporain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *